14 novembre 2012

LOL – « GIF » élu mot de l’année par le dictionnaire Oxford

L’ère numérique est à son apogée. Trois ans après la consécration de “unfriend” (en référence au bouton Unfriend de Facebook), “GIF”, l’acronyme de “Graphic Interchange Format”, un fichier d’image numérique inventé en 1987, a été élu mot de l’année par le dictionnaire américain Oxford.

>> Lire : “Gif à la mode”

“Le GIF, un format d’image compressé qui peut être utilisé pour créer des animations simples et qui tourne en boucle, a 25 ans cette année, mais comme beaucoup de mots des années 80, il n’a jamais été plus à la mode“, explique l’équipe du dictionnaire Oxford sur son blog. Le GIF a en effet connu un retour en grâce explique Katherine Martin, lexicographe, et membre du jury, qui énumère les grandes dates du GIF en 2012 :

- En janvier 2012, la fameuse New York Public Library a lancé un outil permettant de transformer ses archives en images animées. A Londres, une galerie a consacré une exposition au GIF animé : “Born in 1987: The Animated GIF”.

GIF made with the NYPL Labs Stereogranimator - view more at http://stereo.nypl.org/gallery/index
GIF made with the NYPL Labs Stereogranimator

- Le 15 juin, le GIF fêtait son 25e anniversaire.

- “Le GIF s’est imposé au sein des rédactions web, comme format enrichissant le texte”. Les JO de Londres ont été l’occasion pour les rédactions de proposer de nombreux gifs à leurs lecteurs. Comme l’indique Slate, The Atlantic Wire a par exemple consacré un long article enrichi de gifs aux chutes de gymnastes lors des JO.

- En juillet, on célébrait le 20e anniversaire de la première image téléchargée sur internet, une photographie en “.gif” d’un groupe de pop d’une secrétaire du Cern (Centre européen de recherche nucléaire).


- En juillet, les GIF ont joué un rôle moteur dans la propagation du tube planétaire Gangnam style.

- En octobre, le Guardian a organisé un live-gif du premier débat de l’élection présidentielle américaine.

- 2012 aura également vu la multiplication et le succès des Tumblr, qui se sont développés autour des gif animés, sur des thèmes aussi variés que la vie, l’amour, la mort et les…  “lolcat”.

Les membres du jury du dictionnaire d’Oxford précisent que le mot “gif” était notamment en concurrence avec “Eurogeddon” (formé sur “Armageddon” et “euro” pour désigner la crise financière qui menace les pays de la zone euro), “Boson de Higgs” (chaînon manquant des particules élémentaires), “nomophobie” (l’angoisse d’être séparé de son téléphone portable) ou encore “YOLO” (acronyme de “You Only Live Once”, on ne vit qu’une fois).

Les lexicographes du dictionnaire Oxford n’ont toutefois pas résolu un problème majeur : la prononciation du mot gif. Alors, “jif”, “djif” ou “guif” ?

About these ads